Devez-vous succomber aux charmes du marketing d’automation ?

13Sep, 2018 | ACTUALITÉS DIGITALES, VIE DE L'AGENCE

Tout a commencé par un manque de temps ! Chose qui arrive à tout le monde.

Et comme tout bon marketeur qui se respecte, j’ai passé en revue tous les outils marketing inimaginable afin d’optimiser mon temps. Un peu par ci par là pour être dans les temps. Alors la question m’est venue…

Ce manque de temps est la source de bien des maux en entreprise. D’où la hausse de popularité des solutions de marketing d’automation aujourd’hui dans les entreprises…

 

Alors, devez-vous vraiment succomber aux charmes de Webmecanik, Hubspot, InfusionSoft, Marketo Pardot et autres ? Ils vous promettent de générer plus de prospects, de les convertir et les fidéliser sans avoir à lever le petit doigt !

 

Trop beau pour être vrai

Ces outils ne font pas de miracle ! Cela requière de la réflexion et du travail. Dans beaucoup de secteurs, les employés craignent d’être remplacés par des robots, mais c’est le contraire dans le monde du marketing !

La plus part des professionnels du marketing souhaitent une seule chose : Se doter de l’outil qui va gérer le marketing à leur place !

Soyons clair : Les outils de marketing d’automation ne vous feront pas gagner du temps !

Cela implique d’investir dans une plus grande équipe, la formation et aussi d’augmenter votre budget de communication. Cela va constituera un défi colossal pour vous et votre entreprise. Sans oublier l’impact sur vos autres départements. De plus, vous devrez restructurer vos processus pour intégrer l’outils dans tous vos départements.

 

Ce que les éditeurs de ces outils et certains marketeurs ne vous disent pas…

Pour que votre marketing d’automation apporte de la valeur ajoutée souhaitée, vous devrez investir dans une nouvelle stratégie et surtout accepter une pléiade de configuration. Voici un bref apperçu.

> Le développement des workflows

Le but est de créer des flux de suivis pour vos prospects en planifiant des séquences spécifiques : une série de mails, billets de blog, de mentions sur les réseaux sociaux, des newsletters ou de publications à télécharger (livre blanc, fiches, catalogues etc.).  Ensuite, il vous faudra déterminer une méthode de qualification de vos prospects en fonction de leur niveau d’engagement et de leurs réactions à vos contenus.

> La création des contenus

Développer des séquences (workflows) n’est que le début de l’aventure. Il vous faudra ensuite créer des contenus de qualité et en assurer la gestion : rédaction, graphisme, intégration, hébergement, obsolescence potentielle des informations, etc.

> Le paramétrage de vos indicateurs de performance

Ensuite viendra la configuration de vos indicateurs (KPI : Key Performance Indicatior): taux d’ouverture, taux de clics, taux de conversion, etc. Vous devrez paramétrer ces objectifs dans le logiciel afin d’analyser vos performances.

> L’analyse de données… et l’action!

Si vous agissez en vrai champion, vous allez générer une montagne de données. Vous devrez ensuite prendre le temps de les analyser, d’effectuer les modifications qui s’imposent (changements des workflows, contenus améliorés, etc.) et surtout… trouver une manière de passer du virtuel au réel, c’est à dire la vente.

Ceci est surtout vrai pour les entreprises de services qui ne signent pas de contrat en ligne. Qui rencontrera les prospects qui brûlent de désir pour votre entreprise? Qui les appellera? Quand? Comment le suivi sera-t-il assuré?

Comprenez-moi bien, le marketing automatisé peut faire des merveilles pour les entreprises qui créent du contenu qui se démarque et dont les capacités stratégiques et techniques sont bien affûtées. Cela représente un effort conséquent pour la plupart des PME…

Bref, les logiciels de marketing automatisé sont des outils très performants, mais ils ne représentent pas une solution magique, tout particulièrement si vous n’avez ni le temps ni les ressources. C’est donc un «pensez-y bien», car le coût de ces petits bijoux technologiques peut grimper à plusieurs milliers d’euros par an…

Prenez garde à des solutions « clé en main » basées sur des outils magiques. Engagez-vous en sachant que tout est possible avec du travail, de la réflexion et un accompagnement sérieux.

Conclusion, « …Ce n’est pas le marteau qui a rendu ces pierres si parfaites, mais l’eau, avec sa douceur, sa danse et sa chanson… » Paulo Coelho.

 

VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE AUSSI

RECEVEZ NOS ACTUALITÉS

Restez informé des dernières tendances et des meilleures pratiques de stratégie digitale

 

Nous vous remercions de votre confiance. À très bientôt

Share This